À l’école de Jésus… Carême 2018

jeudi 1er février 2018
par  Bernard Le Ho
popularité : 13%
1 vote

Certains disent que le temps du carême est utile à l’homme et la femme parce qu’il est l’occasion de la sobriété heureuse, d’une cure d’amaigrissement, voire d’un jeûne télévisuel ou de son portable. C’est vrai ! Il en est l’occasion mais le Carême c’est bien autre chose.

Il dure quarante jours.

Quarante dans la Bible, c’est le chiffre de la pédagogie de Dieu.

Au désert avec Moïse, à la montagne de l’Horeb avec Élie, encore au désert avec Jésus tenté par le diable, entre Pâques et Ascension, Dieu nous parle de Lui et nous parle de nous, nous parle de Lui avec nous. Le premier organe utile pendant le carême, c’est notre oreille.

« Écoute Israël ! »

Le Seigneur nous invite à écouter sa Parole, notamment l’évangile de saint Marc cette année. Comment ferez–vous pour mieux connaître cette Parole ?

Avez-vous chez vous un Évangile ? Un abonnement à Prions en Église ?

Prêtez l’oreille et ouvrez-l’œil !
l y a un type de péché que nous ne relevons pas assez souvent, c’est le péché d’omission.

Ce que nous n’avons pas fait, non par égoïsme, mais tout simplement parce que nous n’avons pas vu ce qu’il y avait à faire !
Les évangiles de Matthieu et de Luc nous parlent de ce péché d’omission.
Le carême est un temps pour regarder mieux autour de nous, plus attentivement, les personnes, les situations, les mécanismes sociaux qui les engendrent.
Nos paroisses sont marquées par des réalités rurales, urbaines. Elles abritent des migrants. Des jeunes sont étudiants parmi nous. Ils s’interrogent sur leur entrée dans la vie active . Et il y a tant de solitude…

Il serait étrange que nous vivions ce carême sans une attention particulière aux évolutions de notre monde.

Marche à la suite de Jésus chanterons-nous dans les semaines à venir. La foi au Dieu de Jésus Christ nous bouge et nous fait bouger.
La conversion est aussi une action qui nous conduit à aller vers, à agir avec et pour, à changer certains de nos comportements pour une fraternité plus grande et pour des œuvres concrètes de miséricorde.
Au bout du carême il y a une promesse de joie.

Nous partagerons la vie du Vivant en nous étant mis à son école quarante jours.

Abbé Gérard NICOLE
Sanctuaire Notre Dame de Toute-Aide

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Dailymotion Bouton Ustream Bouton Contact image Jésus

Bannière denier

Les visiteurs viennent de...

Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301