Témoignage

Au nom des artistes

mercredi 25 mai 2011
par  P. Laurent Le Boulc’h
popularité : 10%

Jean-Paul II aimait raconter que, jeune, il rêvait de devenir comédien et de monter sur les planches. Les metteurs en scène disaient de lui qu’il était doué et promis à une belle carrière d’acteur au théâtre. Karol Wojtyla aimait aussi écrire des pièces et des poèmes. Il se sentait lié d’une manière intime et profonde aux artistes. En 1999, il leur écrivait une très belle lettre. Un éloge de la création artistique que le pape interprétait comme toute proche, dans son essence, de l’expérience religieuse. Il y a une relation secrète entre le prêtre et l’artiste. Tous deux ne sont-ils pas au service d’une œuvre qui les dépasse et dont la source remonte à plus loin qu’eux ? Pour peu que l’art soit au service du beau et qu’il s’accorde à ce qui est bon pour l’homme il devient une expression de l’indicible, il dit la vérité mystérieuse qui habite les hommes. Jean Paul II aimait voir dans l’œuvre artistique un pont vers l’expérience religieuse. La quête exigeante du beau ouvre à la contemplation de la beauté divine qui se donne à voir dans l’incarnation du Fils de Dieu en Jésus le Christ. Jean Paul II usera avec délices de son talent d’artiste auprès des jeunes et des médias. C’est ainsi que dans ses incessants voyages, par tous les continents, nous aimions voir notre pape visiblement très heureux d’accueillir, y compris dans la liturgie, les expressions particulières de la foi dans chaque culture du monde. Avec lui, l’art témoignait de l’inculturation de l’Evangile dans la diversité des mondes.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Dailymotion Bouton Ustream Bouton Contact image Jésus

Logo Synode
Bannière denier

Les visiteurs viennent de...

Agenda

<<

2017

 

<<

Février

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345