La Salette

1846
jeudi 8 mai 2008
par  Sanctuaire Notre-Dame de Toute Aide
popularité : 7%
0 vote

Mélanie Calvat (14 ans) et Maximin Giraud (10 ans), tous deux nés à Corps et tous deux bergers dans les hauts alpages, au service de paysans, se rencontrent pour la première fois le 17 septembre 1846 en menant leur troupeau. Le lendemain, 18 septembre, ils se retrouvent de bonne heure en montent avec leur petit troupeau de trois vaches chacun.
Maximin, qui est sociable, propose :
— Petite, je viens avec toi. Mais Mélanie est méditative et contemplative, et « fait conversation avec les petites fleurs du Bon Dieu ». II insiste, car il aime parler et jouer. II finit par la rallier. Ils parlent et jouent ensemble. Mélanie indique des arbres fruitiers à son grand appétit.
Le lendemain 19, ils se retrouvent sur la route qui monte, au-dessus du hameau de La Salette. Ils cueillent des fleurs, bâtissent une hutte avec « un étage : le paradis » où ils mettent les fleurs. Ils déjeunent de pain et d’un morceau de tome, font la sieste puis se réveillent et ne voient plus leurs bêtes. Ils les retrouvent plus haut, puis redescendent vers leurs sacs. C’est alors, peu avant 13 heures, que Mélanie aperçoit une vive clarté. Bientôt elle fait signe à Maximin qui n’a rien vu. II vient près d’elle et voit comme elle la lumière, et dans la lumière la dame au costume insolite. Ils discernent progressivement dans la clarté éblouissante, la dame assise la tête dans les mains et qui pleure.
— Avancez, dit-elle, n’ayez pas peur, je suis ici pour vous annoncer une grande nouvelle…


Voir sur le web : Sanctuaire de la Salette

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Dailymotion Bouton Ustream Bouton Contact image Jésus

Bannière denier

Les visiteurs viennent de...

Navigation

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123