Témoignage

Notre regard sur Jean-Paul II

mercredi 25 mai 2011
par  Sœur Myriam Vandermeulen
popularité : 6%

Comme beaucoup de catholiques et de non croyants, nous, religieux(ses), nous avons aimé ce grand pape qui a renouvelé totalement l’image de la papauté, qui a su trouver les mots et les gestes pour communiquer avec l’ensemble des nations et des cultures, qui s’est impliqué dans l’histoire des peuples, au point de faire tomber des murs, qui a donné un grand souffle à l’Eglise aux lendemains du concile Vatican II et invité tous les hommes, spécialement les jeunes à la rencontre avec le Christ : « N’ayez pas peur ! Ouvrez, ouvrez toutes grandes les portes au Christ ! »

Sa manière unique d’accueillir les enfants, de les serrer sur son cœur ; son attention privilégiée aux« blessés » de la vie : paysans sans terre, ouvriers sans travail, ethnies marginalisées, prisonniers, sidéens, prostituées…tout son style direct est inoubliable

Il avait un grand charisme pour les jeunes. Les longues veillées avec des milliers d’entre eux rassemblés aux JMJ, ponctuées de temps de recueillement, d’écoute attentive de ses enseignements, de joie éclatante, de chants et de fête ont marqué des générations de jeunes.

Ses initiatives en faveur en faveur de la paix dans le monde ont été nombreuses. Le rassemblement à Assise de 12 responsables des plus grandes religions du monde pour prier ensemble pour la paix demeure un geste prophétique plein d’espérance en l’avenir.

Sa foi profonde, son espérance audacieuse, son recueillement dans la prière, sa piété envers Marie, le pardon donné à son agresseur, son humilité, son courage, son total abandon à Dieu dans la dernière étape de sa vie…tout cela nous a beaucoup impressionnés(es)

Il avait une grande estime de la Vie Consacrée, et il encourage l’ensemble des consacrés « à s’engager avec un nouvel élan, car l’Église a besoin de son apport spirituel et apostolique…Il nourrit l’espérance de faire grandir la joie du peuple de Dieu qui, mieux informé sur la Vie consacrée, pourra rendre grâces pour ce grand don… » (VC 13)

À partir du commentaire de l’Evangile de la Transfiguration, il nous invite « à fixer notre regard sur le visage rayonnant du Christ pour saisir les traits essentiels de notre vocation reçue du Père, à nous laisser guider par l’Esprit pour avancer sur un chemin de purification et devenir, jour après jour,…le prolongement dans l’histoire d’une présence spéciale du Seigneur ressuscité. » (VC 19)

Face aux défis de notre temps, il nous demande d’être inventifs(es), créateurs(trices)afin « d’être signe de communion dans l’Église par notre vie fraternelle, » « de manifester l’amour de Dieu dans le monde » par l’annonce passionnée de Jésus Christ, une « option préférentielle » pour les pauvres et un engagement pour la promotion de la justice.« Et malgré le manque de vocations il n’hésite pas à affirmer : »Vous avez à construire une grande histoire ! Regardez vers l’avenir où l’Esprit vous envoie pour faire encore avec vous de grandes choses !" (VC 110)

C’est lui encore qui a institué la journée de la Vie Consacrée le 2 février ; journée qui connaît, chaque année de nouvelles initiatives dans les paroisses, mouvements, collèges pour faire connaître la Vie consacrée et rendre grâces au Seigneur pour « ce don précieux fait à l’Église ».

Dans sa maladie et sa vieillesse, il a fait preuve d’une grande humilité ; pèlerin à Lourdes, il nous a fort impressionnés(es).

Jean-Paul II entre aujourd’hui dans la famille des Bienheureux : reconnaissance et joie avec toute l’Église.


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Dailymotion Bouton Ustream Bouton Contact image Jésus

Logo Synode
Bannière denier

Les visiteurs viennent de...

Agenda

<<

2017

 

<<

Janvier

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345